beratherm-rouging

Knowhow

Rouging

Le phénomène du rouging, ainsi nommé d’après le rouge à lèvres des femmes, apparaît de préférence dans les systèmes d’eau et de vapeur pure. On part du principe que des eaux pauvres en ions exercent un fort «effet d’aspiration» sur les éléments des alliages, le plus souvent des aciers inoxydables, et qu’elles peuvent ainsi encore réduire leur faible teneur en ions. En réduisant la température, on assiste à une diminution de la valeur du pH suite au déséquilibre de l’acide carbonique, ainsi qu’à une réduction du potentiel électrochimique en raison de la pauvreté en oxygène. Ces phénomènes entraînent une modification de l’équilibre thermodynamique et donc un affaiblissement du film passif.

Les traitements à l’ozone concourent également à la formation de dépôts de rouging minces. Dans les réservoirs de solutions CIP (solutions de NaOH et de KOH), on constate aussi des colorations dans la couche passive. Si on néglige l’élimination régulière du rouging dans les systèmes de vapeur pure, cela peut conduire à l’apparition de blacking.


- Colorations typiques

- Nos constats

- Littérature sur le rouging

- Eliminer le rouging